BIO

GRAPHIE

Depuis ma plus jeune enfance, mes centres d'intérêt ont été tournés vers le sport acrobatique, la danse, le théâtre et l'expression artistique sous toutes ses formes.

Je commence avec la gymnastique sur agrès pour faire ensuite partie du cadre national suisse de plongeon puis de trampoline (championne suisse) Dans le but d’acquérir un maximum de capacités pour ma future profession d’artiste de cirque, je fais des stages dans des écoles professionnelles et m’entraîne quotidiennement dans toutes les disciplines circassiennes.
Après l'obtention de mon baccalauréat et maturité, je poursuis ma formation à l'Ecole Nationale du Cirque de Berlin où j'obtiens mon diplôme dans les spécialisations "équilibre sur mains, contorsion et trapèze".

Je me produis dans des cirques, parcs d'attractions, bateaux de croisière, soirées de gala et théâtres à travers toute l’Europe et me fais rapidement remarquer par Eric Nock (grande dynastie de cirque depuis le 17e siècle à nos jours) qui devient mon imprésario exclusif pendant 8 ans.

Au cours de mes multiples spectacles, je rencontre Didier Dvorak, mon futur mari, avec lequel je vais former le Duo Robin Street. Nous nous produisons ensemble sous différents noms de scène, dont Mini Tell et Taglia Tell ou encore Jungle Joke.

Après une vingtaine d'années d’entraînements quotidiens et d'une carrière d’acrobate qui se développait avec succès, je tombe du trapèze, me brise la 10ème et 11ème vertèbre dorsale et me retrouve paraplégique.
Débute alors une vie en fauteuil roulant.

Dans un premier temps, mon mari et moi avons dû choisir une nouvelle profession. Avec Didier nous nous somme reconvertis en créant une société de décoration pour événements.

Parallèlement à ma nouvelle profession, je reste en contact très proche avec le sport en pratiquant le handbike, vélo à bras. En 2012 je demande ma licence et me lance dans une carrière de compétition.

Je me bats dans des courses telles que Coupes d'Europe et Coupes du monde et remporte quelques belles victoires, dont le meilleur temps mondial au marathon en 2013, vice-championne du monde en 2015 et championne d’Europe en 2021 

En fin de saison 2016, après 5 ans de sport d'élite je décide de me détourner momentanément des courses UCI.
Des désaccords dans le cadre de la fédération allemande pour laquelle je courais me poussent à me tourner vers des projets plus personnels et valorisants. C’est le début de l’ultra-paracyclisme alpin avec l’ascension de 80 cols mythiques dans les alpes suisses, alpes maritimes et Pyrénées.
Le point fort de l'été 2019 a été Le Tour des Lacs, 1000 km + 30 traversées de lacs suisse en mode para-triathlon (handbike, fauteuil de course, natation et bellyak)

Pourtant début 2017 je reprends les courses internationales hors UCI, avec une équipe italienne, en attendant d'obtenir l'autorisation de courir sous les couleurs helvétiques suite à ma naturalisation en 2018.

Le besoin de partager mon expérience me pousse à me former en coaching et à développer mon activité de conférencière.

Avec mon mari nous écrivons un livre et produisons deux films documentaires de mes défis sportifs.

Je participe à plusieurs opérations de développement et de recherche :
En juillet 2016, pour la première fois après 9 ans et malgré une paraplégie complète, je suis debout et je marche grâce à ma coopération avec l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne qui développe un exosquelette nouvelle génération, adapté pour la première fois aussi aux enfants.

Avec eux je remporte une 4e place sur notre première compétition, une course d'obstacles, le Cybathlon, compétition pour athlètes handicapés autorisés à utiliser des technologies d'assistance bionique. Un an après nous décrochons la 1ère place au Cybathlon Experience, à Düsseldorf en Allemagne, la 2e place au Cybathlon en 2020 et la 1ère place au Global Innovation Challenge en 2021. Le développement continue et nous avons l’espoir d’apporter liberté et indépendance à un grand nombre de personnes à mobilité réduite.

Je m'engage et je soutiens activement des structures qui défendent les droits des personnes handicapées, des enfants ou des animaux, parmi celles-ci :
l'association
Morija (dont je suis marraine)
L'association
4every1(dont je suis marraine d'honneur)
Handicap International Suisse (membre du conseil d’administration depuis 2017)

L'année 2020 est celle de ma renaissance !
C’est forte de mon expérience et de mes divers accomplissements sportifs que j'ai pu trouver une technique unique pour me mettre à nouveau en équilibre sur les mains, une discipline acrobatique que je pratiquais avant l'accident. Après 13 ans assise dans mon fauteuil roulant, je retrouve la scène en tant qu'artiste de cirque !
En fin de saison 2021 j’annonce officiellement ma démission du cadre national suisse de handbike et me retire du monde de la compétition pour me consacrer à mon retour sur scène.
En ouvrant ce chemin je deviens, semblerait-il, la première et unique Paraplegic Handstand Performer au monde.


Un nouveau défi que je me réjouis d’affronter avec toute mon énergie et ma joie de vivre.